CONSEIL COMMUNAL 30 MAI 2013

Publié le dimanche 7 juillet 2013

Quel avenir pour les conseils consultatifs et les conseils de quartier ?

Voici 6 mois que la nouvelle majorité est en place et les activités des conseils consultatifs et de quartier n’ont toujours pas repris ! La fusion des conseils consultatifs de la mobilité douce et du développement durable a été votée. Nous ne sommes pas contre, mais il est étonnant que nous n’ayons pas été prévenus à l’avance. En effet, des conseillers communaux ont déjà été désignés pour ces deux conseils. Vont-ils tous siéger dans le conseil commun ? Nous avons reçu des réponses assez évasives à cette question. Il aurait été plus logique de fusionner les conseils avant de répartir les mandats ! Quand au redémarrage des conseils de quartier, la majorité nous a répondu que leur évaluation était en cours et leur redémarrage à l’étude…

Plan régional de politique de stationnement.

Notre commune a remis un avis avec 10 remarques sur ce plan. Nous sommes d’accord avec ces remarques, sauf la première qui s’oppose à la réduction de 15% des places de stationnement en domaine public. Jean-Philippe Mommart est intervenu en disant que cela fait partie du plan de mobilité régional Iris 2 qui a été voté au niveau régional et a rappelé qu’une politique de mobilité durable implique un meilleur partage de l’espace public entre les transports en commun, piétons et cycliste et la voiture individuelle. Le groupe Ecolo-Groen souhaite aussi que la commune joue un rôle moteur dans la mise en œuvre de solutions propres à Evere, comme des partenariats avec des parkings privés, en vue d’augmenter localement le nombre de places de stationnement hors voirie. Cela permettrait dans les quartiers denses de trouver des solutions de parking supplémentaires tout en gardant l’objectif de réduction de 15% de places de stationnement dans le domaine public.

Effondrement du toit du complexe sportif.

Ingrid Parmentier a posé une question d’actualité relative à l’effondrement d’une partie du toit du complexe sportif. Celle-ci portait sur la réorganisation des activités qui ne peuvent plus s’y tenir, sur l’origine de l’effondrement et sur les conséquences budgétaires pour notre commune. L’essentiel des activités a pu être reporté dans d’autres salles, et il faut espérer que la grande salle puisse être réutilisée à la rentrée. Des études de stabilité sont en cours. Des experts se penchent sur l’origine du sinistre et il est trop tôt pour pouvoir tirer des conclusions. Notre commune chargerait à priori son assurance de faire réparer la salle à l’identique.

Six mois après l’installation du conseil, la Déclaration de Politique Communale est enfin débattue !

En tant que groupe bilingue, nous avons regretté que cette déclaration ne soit pas disponible dans son entièreté en français et en néerlandais. Nous avons pointé le manque d’initiatives en faveur des questions environnementales et de la mobilité douce. La déclaration montre également peu d’attention aux personnes les plus précarisées, aux allocataires sociaux et à de nos aînés. Nous nous réjouissons par contre de la volonté de prendre en compte les personnes handicapées de manière transversale dans toutes les politiques communales.