Gestion de la communication de la part de la commune

Publié le dimanche 3 juin 2012

Notre commune propose à ses citoyens divers conseils consultatifs de participation où les Everois peuvent s’exprimer et échanger leurs opinions avec les différents partenaires communaux : par exemple le conseil consultatif du développement durable ou C2D2 , le conseil consultatif des seniors ou les conseils de quartier du haut du centre et du bas Evere.

Le groupe Ecolo a toujours encouragé la participation citoyenne et sait que, sans cette participation, les réalisations de la commune ne seront jamais entièrement satisfaisantes. A ce titre, nous soutenons les participations citoyennes concrètes, telles que le fait que la décision sur les emplacements à prévoir pour les futures stations Villo dans la commune ait été prise en tenant compte de l’avis du Conseil consultatif du développement durable.

Néanmoins, nous nous posons des questions quant au suivi de ces organes de consultation :

Concernant les conseils de quartier nous regrettons le délai de presque 2 ans entre le premier conseil de quartier du haut Evere qui a eu lieu le 17 mars 2010 et celui du bas Evere qui n’ a eu lieu que le 13 février 2012 . L’Echevin en charge de la participation citoyenne publie sur son site web que l’objectif de ces conseils est de se réunir 3 fois par an. Or, force est de constater que, non seulement cette périodicité n’est pas respectée mais, que les PV de ces réunions ne figurent pas sur le site de la commune, à part la première réunion organisée le 17 mars 2010. Pouvez-vous nous expliquer ce délai de 2 ans ? La commune compte-t-elle prendre des mesures pour améliorer la régularité des conseils de quartier et diffuser les PV des réunions ?

Concernant la régularité des conseils consultatifs nous estimons qu’une réunion par trimestre est nécessaire et que la date de ces réunions doit être communiquée avec plus d’un mois d’avance..

Dans certains cas précis il n’y a pas d’organes consultatifs appropriés mais il nous semble néanmoins primordial que les personnes concernées par un projet soient consultées. De nombreux parents d’élèves d’une de nos écoles primaires (Clair-Vivre ) se sont plaints du manque de communication de la commune lors de la récente procédure d’agrandissement de l’école. L’Echevine en charge du dossier a présenté ses excuses à plusieurs reprises, que ce soit en présence des parents ou par le biais des médias, mais quelles sont les conclusions que la commune tire de ce manque de concertation préalable ?

Le groupe Ecolo a toujours appuyé les initiatives prises en faveur de la participation citoyenne. Il est indispensable que ces initiatives fassent l’objet d’un suivi régulier et sérieux, afin d’encourager les citoyens à y prendre part.

Je remercie le collège pour son attention.

Pour le groupe Ecolo Claire Finné conseillère communale