Cornichons 2013

Publié le lundi 27 janvier 2014

Cornichon d’or : la propreté publique

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les rues et les espaces verts de notre commune ne sont pas toujours propres ! Les poubelles qui débordent, les crottes de chiens sur les pelouses et chemins des parcs, les canettes et papiers jetés à terre font malheureusement partie du paysage quotidien des Everois.

Bien entendu, la propreté, c’est l’affaire de tous et les services communaux ne portent certainement pas seuls la responsabilité de cette situation. Il est essentiel de renforcer à la fois l’information et la prévention, avec des messages positifs pour ceux qui font l’effort de gérer leurs déchets correctement, ainsi que les sanctions pour ceux qui ne le font pas.

Une façon de mettre la propreté des espaces publics en avant de façon positive serait par exemple d’organiser un concours « rues propres », avec à la clef un petit budget pour améliorer l’espace public dans les rues gagnantes. Il faut également que les Everois soient mieux informés de la façon de gérer correctement les déchets et que les actes d’incivilités soient plus régulièrement sanctionnés.

Cornichon d’argent : la taxe communale sur les maisons de repos, une mesure mal réfléchie et antisociale !

La taxe communale portant sur la mise en location ou à disposition de chambres ou appartements meublés, votée fin de l’année 2012, concernait également les maisons de repos, qui jusque là en étaient exemptées.

Lors des débats relatifs à ce point au conseil communal, les maisons de repos n’on pas été évoquées comme cible de cette taxe, sans quoi nous nous y serions opposés. En effet, il est pratiquement certain que cette taxe aurait été répercutée sur la facture des résidents, or on sait à quel point l’accessibilité financière aux maisons de repos est une véritable problématique en Région bruxelloise. De plus, cette taxe aurait impacté également le CPAS d’Evere qui gère lui-même une maison de repos !

Suite à nos diverses interventions, à la pression des médias et au manque flagrant de préparation du dossier par les responsables politiques communaux, le Conseil communal n’a eu d’autre choix que de se rétracter fin décembre 2013. Heureusement pour les résidents éverois et leurs proches, cette taxe est donc tombée à l’eau !

Cornichon de bronze : l’avenir de l’atelier de réparation de vélos d’Evere

Notre commune a la chance d’héberger depuis 2006, un atelier pédagogique de réparation de vélos tenu par des bénévoles. Il permet à chacun d’apprendre à devenir autonome pour réparer son vélo, cela pour un prix modique. Cet atelier est aussi un lieu d’entraide et de rencontre, qui mélange différentes générations et des publics socio-culturellement mixtes.

L’atelier a du déménager l’an passé suite à la démolition par la commune de son ancien local et doit maintenant quitter le bâtiment qu’il occupe depuis un an suite à sa mise en vente par la régie foncière communale. A ce jour, l’atelier de réparation de vélos n’est toujours pas certain d’obtenir un local de remplacement adéquat pour poursuivre ses activités à Evere.