Conseil communal 7 février 2013

Budget 2013 : notre commune au bord du déficit !

Publié le dimanche 17 février 2013

L’ordre du jour du conseil communal de ce mois de février était bien chargé, avec plus de 50 point à traiter dont le budget 2013 !

Les nouvelles sont peu réjouissantes : pour arriver à l’équilibre budgétaire, les dernières réserves financières de notre commune ont été utilisées. Il y a donc de forte chance que nous soyons en déficit l’an prochain avec un risque élevé que la Région nous mette sous tutelle !

On observe également que les moyens disponibles n’ont pas été prioritairement réservés à ceux qui en ont le plus besoin : la dotation de la commune au CPAS stagne, ce qui, compte tenu de l’inflation et des besoins croissants, signifie moins de moyens pour aider les plus démunis.

Voici l’intervention d’Ingrid Parmentier à ce propos, préparée avec notre conseillère au CPAS, Raffaella Robert :

« A la lecture du budget qui nous est soumis, nous constatons que la dotation communale au CPAS pour l’année 2013 a été augmentée légèrement : de 0.16%. Nous nous inquiétons de cette augmentation très faible qui ne représente même pas la prévision du taux d’inflation annuel pour l’année 2013, celui-ci étant établi par le Bureau fédéral du Plan à 1.3%. Cette trop faible augmentation de la dotation à l’égard du CPAS ne reflète pas la réalité à laquelle les Everois en difficulté vont être confrontés. En effet, une dotation juste aurait tenu compte du nombre d’exclus du chômage aidés par le CPAS en 2012, de l’évolution de ce nombre ces dernières années et des nouvelles règles d’exclusion du chômage qui vont inévitablement faire augmenter les demandes d’aides sociales. D’autres facteurs risquent également d’affecter les moyens effectifs de notre CPAS, notamment la diminution de 6, 6% en moyenne des budgets venant du fédéral pour des projets de remise au travail via l’économie sociale. Tenant compte de ces différents facteurs, l’on peut donc considérer que les moyens mis à disposition du CPAS pour aider la population Everoise sont en nette régression. Nous comprenons l’exercice difficile qui vous a été demandé : tendre vers un équilibre budgétaire en temps de crise économique et financière. Cependant, nous aurions pu espérer plus de solidarité et une priorité budgétaire pour le CPAS afin de répondre la crise sociale qui s’annonce. »

Griet Hubrechts a posé une question écrite à propos du financement par la commune des clubs sportifs et associations culturelles. Elle a reçu une réponse assez complète et des documents que nous devons encore examiner.

Hicham Talhi et Jean-Philippe Mommart ont posé des questions relatives aux marchés d’urgence et aux firmes qui en sont bénéficiaires. Les réponses que nous avons reçues étaient peu convaincantes !

A remarquer positivement :

- la nomination d’un Président du Conseil Communal autre que le bourgmestre, ce qui est un progrès pour la démocratie locale. Rappelons que cette nouvelle possibilité de présidence des conseils communaux été adoptée au niveau régional suite une initiative d’Ecolo-Groen.

- l’attribution de locaux provisoires à l’atelier vélo qui devra quitter le bâtiment qu’il occupe rue du Tilleul avant de trouver une solution pour son installation définitive. Le local mis à disposition de l’atelier se trouve Square Hoedemaekers n°23.