Chicons 2013

Publié le lundi 27 janvier 2014

Chicon d’or : pédibus et ramassage scolaire à vélo (Bike pooling)

Les projets « Pédibus » et « Bike pooling » existent à Evere depuis de nombreuses années et encouragent les élèves des écoles éveroises à circuler à pied et à vélo.

Le « Pédibus » organise un déplacement en rang à pied des enfants depuis les écoles vers les lieux d’activités extrascolaires. L’encadrement des enfants est organisé à tour de rôle par des parents et des surveillants habilités.

Le « Bike Pooling », mis en place lors du mandat de notre échevin Ecolo Vincent Wertz, est le fruit du travail commun de parents d’élèves, des services communaux et de la police. Il permet aux élèves qui ont entre 8 et 12 ans de se rendre à l’école à vélo, encadrés par des accompagnateurs formés en la matière. Les enfants sont pris en charge entre un point de rendez-vous à proximité de leur maison et leur école.

Ecolo-Groen Evere tient à mettre en lumière ces deux projets solidaires, conviviaux et favorables à une mobilité douce, issus d’une bonne collaboration de la commune avec les écoles et les parents d’élève.

Chicon d’argent : collaboration avec les centres culturels pour favoriser l’ouverture des enfants à d’autres langues et cultures

Le centre culturel néerlandophone Everna propose aux enfants éverois de pratiquer une langue qu’ils maîtrisent moins bien en participant à de nombreuses activités ludiques et culturelles organisées en dehors des murs de l’école : visites de musées, théâtre, atelier cuisine…

Cet encouragement à la maîtrise de plusieurs langues et à l’ouverture à d’autres cultures est un atout incontestable pour leur avenir. La commune d’Evere soutien ces activités par une aide logistique et financière à Everna.

Des activités sont également co-organisées par Everna et le centre culturel francophone l’Entrela. Cela mérite bien un chicon !

Chicon de bronze : les trottoirs de la rue de Genève

Pour ce chicon de bronze, nous avons tenu à saluer le travail quotidien de nos services communaux et en particulier, de celui qui s’occupe des travaux de voirie.

Les trottoirs de la rue de Genève, avec leurs dalles sorties de leurs emplacements, étaient un véritable calvaire pour de nombreuses personnes ayant des difficultés à se déplacer.

C’est maintenant un mauvais souvenir car la commune y a remédié dans un délai tout à fait honorable et avec soin. Poussettes, personnes âgées et autres personnes à mobilité réduite peuvent maintenant emprunter ces trottoirs sans crainte.